9 février 2015

Comment je fais mes fiches de révisions ?



On me demande régulièrement comment je révise pour mon concours.
Tout d’abord, je pense que vous le savez mais je trouve qu’il est important de rappeler que les méthodes de travail ne sont pas universelles. Personnellement, je retiens très vite en me concentrant sur ma lecture. Je crois également vraiment que la mémoire durable mérite plus ma confiance que la mémoire immédiate. Je n’ai jamais été une bachoteuse de dernière minute, je préfère me poser et me relaxer avant l’épreuve plutôt que de sprinter sans dormir à grand renfort de café la semaine avant l’examen.Après, il y a forcément une part de « par cœur » comme les formules par exemple…

Donc par exemple, pour un chapitre donné, du genre les bouquins sur lesquels je travaille pour le concours de professeur des écoles.
Je vais le lire dans sa globalité une première fois, je vais essayer d’en comprendre le sens général, ses articulations, ses points importants, mais sans trop entrer dans le détail.
Quelques temps plus tard (au moins 3 semaines), je vais lire à nouveau, cette fois-ci de manière plus approfondie le chapitre, j’essaye alors de comprendre tout, notamment ce qui m’avait échappé à la première lecture.
Enfin, encore un peu plus tard, je prends un crayon et je relis en prenant des notes sur les choses qui n’avaient pas réussi à creuser leur petit trou dans ma mémoire. Idem pour les exercices, je les fais « de tête » deux fois et la troisième, je fais seulement ceux dont je ne suis pas sûre de la méthode à employer. Vous voyez sur la photo qui illustre cet article que j’utilise un peu des crayons colorés (mais pas trop), j’aime la jolie papeterie mais en terme d’efficacité, écrire en rose fait mal aux yeux, trop de surligneur aussi, mettre des autocollants ou post-it partout pour moi ce n’est pas de l’optimisation de rendement mais un peu de procrastination durant les révisions (mais c’est mon avis, si pour vous c’est important, pourquoi pas…).
Juste avant l’épreuve, je relirais donc ces dernières notes, très succintes, et c’est tout.

Quand j’étais à la fac, je procédais également de la même manière, avec ces quatre étapes.

Première étape : en cours, se concentrer (quand on y arrive) pour une première compréhension.
Avant le cours suivant : la deuxième lecture, histoire de bien cerner les endroits où il y a les difficultés
Troisième étape, idéalement à mi-chemin entre le cours et le partiel : la rédaction des fiches sur les difficultés. Normalement en plus on a réutilisé ses connaissances dans d’autres chapitres, les notions qui posaient problème sont acquises.
Dernière étape : la relecture des fiches quelques jours avant le partiel.

Je peux vous dire qu’il y a bien des choses que je me rappelle grâce à cette méthode des années plus tard : les plans détaillés des textes étudiés en français, certains chapitres de géologie, mes cours sur l’économie de l’environnement, la didactique et histoire des sciences… Alors que ce sont des choses qui ne m’ont pas servi depuis près d’une dizaine d’année pour certains. 


1 commentaire:

  1. Laetitia ( ltyfee)lundi, 16 février, 2015

    Je te souhaite de tout coeur de réussir. Bon courage pour tes révisions :)

    RépondreSupprimer

Commente ici parce que les commentaires, ce sont mes petites douceurs !